Translate

dimanche 31 août 2014

Incident de la piscine du numéro 3, les infos se suivent depuis hier

1) Un travailleur de Fukushima : “jamais entendu parler de ce “tableau de commande” que Tepco dit avoir fait tomber dans la SFP3″

 Bien que la traduction du japonnais ne soit pas facile, Tepco publie des images de l'inspection de cette piscine, mais les termes sont flous.




 Inspection du 30 août 2014, piscine du réacteur 3 vue sous l’eau, via appareil sous-marin




Le travailleur de Fukushima "Happy11311" a déclaré sur Twitter que ce que Tepco affirme être tombé dans la SFP3 ne correspond à rien.
 


Le 29 août 2014 à 21:25

“・・・Ils disent que Tepco a fait tomber un truc nommé “tableau de commande” (des opérations) dans la piscine du réacteur 3 pendant qu’ils en retiraient les gravas. Je n’ai jamais entendu un mot sur ce “tableau de commande”, je me demande s’il s’agit du panneau de contrôle relié à la machine de rechargement ?

Informations transmisent par Fukushima Diary

Les photos de l'inspection par Tepco

2) Depuis ce matin on en sait un peu plus ... 400 kg de gravas sur 2 assemblages de la piscine du réacteur 3,  leur état n’est pas encore contrôlé.

Une série de photos vient d'être publiées par Tepco, ci-dessous, montrant le bloc qui est tombé :

Avant que la grue ne fasse tomber ses gravas

un bloc a disparu

Autre photo de l'inspection


Selon le rapport de suivi de Tepco, le gravas tombé pèse 400 kg. Il est tombé sur 2 assemblages de combustible. 566 assemblages de combustible sont stockés dans la SFP3.
Pour pouvoir analyser la radioactivité de l’eau de la piscine, ils ont arrêté son système de refroidissement pendant 2 heures, ce qui a fait monter la température de 28,4℃ à 35,5℃. Tepco ne dit mot sur l’état de la piscine mais il n’a pas fallu plus de 2 heures pour qu’elle augmente de 7 ℃. Sans système de refroidissement, la limite de sécurité de 65 ℃ serait ainsi atteinte en seulement 9 heures.
La radioactivité en Cs-134/137 de l’eau de la piscine est de 1 020 000 000 000 (1020 milliards) Bq/m³. Ça a l’air extrêmement élevé mais Tepco affirme qu’il n’y a pas eu de changement significatif.

Les explications et photos de Tepco et son communiqué de presse


3) Tepco “découvre” 8 autres assemblages sous le gravas tombé dans la SFP3





 Tepco annonce qu’ils ont découvert 8 autres assemblages de combustibles sous le gravas tombé dans la piscine du réacteur 3 grâce à une exploration par caméra sous-marine. Ils rapportaient au début que le gravas était tombé sur 2 assemblages mais en fait il y en a 10.
C’est une pratique courante chez Tepco que de commencer par minimiser la réalité.
De plus, Tepco a reconnu la présence d’un gravas de plus, pesant 170kg, également tombé sur les assemblages de combustibles.
Ils affirmaient qu’ils confirmeraient l’état des combustibles vers le 30 août 2014 mais leur examen à vue a échoué à cause des accumulations de gravas.
En réalité, Tepco ne sait rien des gravas tombés dans la piscine du réacteur 3.

Merci à Fukushima Diary pour les traductions

Les liens Tepco : la photo ci-dessus ne date pas de ce chantier mais d'une inspection de 2013

Aucun commentaire:

Publier un commentaire