Translate

mercredi 4 mars 2015

Suite de l'eau très contaminée du toit du réacteur 2

Tepco essaye de stopper 30 millions de Bq/m³ de césium 134/137 d’eau avec des sacs de sable et des feuilles de plastique

 Dans un premier temps peut-on faire mieux ? c'est de l'improvisation, dans la précipitation, mais c'est mieux que rien... (voir mon article du 25 février)

Voici le rapport de Tepco avec les plans et les photos de l'intervention







  Avant l’obturation de l’évacuation avec les sacs de sable

 Après l’obturation avec les sacs de sable
 Après avoir couvert avec les feuilles de plastique


Tepco rapporte le 2 mars 2015 que pour l’instant, ils n’ont rien de mieux que des sacs de sable et des feuilles de plastique bleu pour bloquer les eaux extrêmement radioactives s’écoulant vers la mer.
Il s’agit des eaux où ils avaient relevé 29,4 millions de Bq/m³ de Cs 134/137.
Selon Tepco, le 27 février 2015 ils ont installé des sacs de sable à DEUX déversoirs. Le 2 mars 2015, ils ont couvert le toit de feuilles bleues. Les zones de jointure ont même été scotchées.
Ils ne disent pas comment ils prévoient d’évacuer les eaux retenues sur les feuilles de plastique.
Tepco affirme que même si les sacs sont remplis de zéolite, c’est une solution provisoire. Ils prévoient d’éliminer la principale source de contamination mais elle n’est pas encore connue.
La majeure partie du toit du bâtiment du réacteur 2 n’a pas été examinée à cause de sa radioactivité trop élevée.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire