Translate

mercredi 11 mars 2015

Une petite retenue d'eau de pluie a perdu une partie de son eau, dommage cette dernière est très contaminée

750 T d’eau de pluie radioactive a fuit en sous-sol / “Des bulles ont jailli du sol”




Schéma du bassin de rétention  qui a fuit


Le 10 mars 2015, Tepco annonce qu’environ 750 tonne d’eau extrêmement radioactive se sont écoulées d’une retenue pour s’infiltrer dans le sol. La cause n’en est pas identifiée.
Il s’agit d’un “barrage” local qui entoure les citernes d’eau extrêmement radioactive, celles qui ont eu une fuite majeure. La retenue est conçue pour retenir les eaux de pluie parce qu’elles se contaminent dès qu’elles arrivent au sol.
Dans la matinée du 10 mars 2015, un employé de Tepco s’est aperçu que le niveau de l’eau était descendu de moitié pendant la nuit précédente. A la suite d’une inspection, ils ont trouvé la fuite au pied d’une digue de terre et des bulles se formaient à la jonction entre la base en béton et un caniveau.
Tepco a pompé les eaux encore retenues pour les transvaser dans une autre retenue. Le volume de la fuite est estimé à 747 m³.
Le record de radioactivité β dans les eaux de pluie retenues restantes est de 8 300 000 (8,3 millions de) Bq/m³.
Dans un premier compte-rendu, Tepco écrit que la radioactivité en strontium 90 dépasse 100 000 Bq/m³ mais depuis ils n’ont pas donné le chiffre exact relevé.
De plus, ils rapportent que la fuite a été absorbée par le sol et qu’elle n’est pas partie dans l’océan, sans autre précision.

Liens : rapport Tepco
            communiqué de presse
            second communiqué avec résultats



Aucun commentaire:

Publier un commentaire